AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaïa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2012
Localisation : Alpes-Maritimes

MessageSujet: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Ven 12 Oct - 9:38

Bonjour à tous,

Tout d'abord, bravo pour ce site. Après beaucoup de choses "théoriques" lues sur cette maladie, les témoignages concrets de guérison trouvé sur ce site m'ont un peu remonté le moral...

Alors voilà, je vous présente ma petite chienne Gaïa, 16 mois, Beagle de son état. Têtu comme une mule mais douce comme un agneau et vif comme une puce.

Cet été, en vacances, on a commencé à trouver Gaïa un peu fatiguée, avec peu d’appétit et un peu raide sur ces pattes, notamment du train arrière. Etant donné sa première semaine de vacances qui s'est partagée entre jeux, randos, baignades et finalement peu de sommeil, rien d'inquiétant. Malheureusement, elle avait quand même été piquée par quelques tiques (une belle m... ces bêtes là aussi !). Au bout d'une semaine où elle avait de moins en moins d’appétit et une fatigue très anormale pour elle, voilà qu'elle n'arrive même plus à se lever de son tapis, complètement bloquée du train arrière. Là, c'est direct chez le veto !

Le vétérinaire, comme on s'y attendait, soupçonne fortement une piroplasmose mais aucun signe dans le sang... Il pense alors à de fortes courbatures peut-être dues à ses excès et/ou à un coup de froid après une baignade. Trois piquouses d'anti-inflammatoire et un traitement choc de trois jours plus tard, on rentre de vacance.

Sa raideur au train arrière va beaucoup mieux mais elle reste sur son tapis toute la journée et ne mange rien. On l'amène alors dès notre retour chez notre vétérinaire. Elle aussi diagnostique une piro. Gaïa a de la fièvre, mais toujours pas de piroplasmes visibles dans le sang ! La véto la traite tout de même contre la piro car il se pourrai qu'on ne voit pas tout dans le sang. Donc, piqûre anti-piro et 10 jours d'antibio à large spectre. Ca a été efficace... quelques jours ! 2 ou 3 jours après la fin des antibio, c'est le retour de la fièvre et impossible de lui faire avaler quelque chose, même pas si on lui donne à la main. on reprend rendez-vous chez le veto, et la veille d'y aller, elle se met à se faire pipi dessus et sur son tapis.

Le veto lui refait une nouvelle analyse sanguine et là... taux d'urée et de créatinine trop élevés dans le sang ! Changement d'antibiotiques et rendez-vous en urgence dans un centre d'imagerie spécialisé pour une échographie abdominale. Le verdict tombe : glomérulonéphrite aiguë. Il faut sauver ses reins, donc hospitalisation sous perfusion d'antibiotique pour une durée indéterminée. On est alors un peu sous le choc car tout est allé si vite d'un coup alors qu'elle est malade depuis 1 mois...

En 48h d'hospitalisation, son état s'est considérablement amélioré. Les analyse d'urée et crea ne sont toujours pas bonnes, mais elle n'a plus de fièvre et se remet un peu à manger. On va la voir tous les soir entre 19h et 20h, après les consultations. Au bout de 5 jours de perfusion, elle a retrouvé la pêche ! Et elle rentre enfin à la maison cheers
Ses analyses des reins ne sont toujours pas terrible, mais on nous laisse un espoir que les taux d'urée et de crea reviennent à la normale dans quelques jours. Elle doit reprendre des antibio, un diurétique, un truc pour protéger le rein et de la nourriture allégée en protéines.
Des tests lui ont été fait pour trouver l'origine de sa glomérulonéphrite. Ce n'est pas la leptospirose, pas la piroplasmose (mais ça on le savait déjà) mais une maladie de Lyme est fortement soupçonnée. Des analyses ne sont pas franchement positives ni franchement négatives. Mais d'après le véto, la très bonne réaction aux antibio et l'analyse clinique correspondent bien à une maladie de Lyme.

Quelques jours après son retour à la maison, de nouveau son état se détériore. On retourne alors plusieurs fois chez le veto, qui commence à douter pour le diagnostique de Lyme. On fait un suivi très rigoureux de la température avec une mesure matin, midi et soir. Elle descend peu en dessous de 39°C et monte tous les jours au moins une fois à 40°C. J'essaie de trouver un rapport entre ses "pics" de fièvre : avant et après les sorties, avant et après manger, etc... mais aucune tendance ne ressort. Maintenant, je sais qu'on parle alors de fièvre sporadique ou de fièvre "folle".

Le vétérinaire laisse alors tomber l'hypothèse d'une maladie de Lyme et se retrouve un peu désarmé tellement les symptomes sont généraux (fièvre, fatigue, pas d'appetit). Elle se rend alors compte que Gaïa a toujours très mal au train arrière, chose qu'on ne voyais plus tellement on s'est habitué (maîtres indignes !). Elle constate aussi un nouveau symptomes : des ganglions on grossis à la base du coup. Ca lui fait tout de suite penser à une leishmaniose mais après quelques secondes de réflexions, elle se dit que ce n'est certainement pas ça, les symptômes classiques ne sont pas là. Elle nous propose quand même de faire le test histoire de supprimer une autre possibilité. Et le verdict tombe ! Le test est fortement positif à la leishmaniose !

On discute alors longuement avec le vétérinaire qui nous dit d'abord que ça se soigne bien. Il va falloir qu'on apprenne à faire des piqûres (une par jour pendant un mois) et qu'il y a un risque pour les reins. Quand je demande à quelle hauteur est le risque, elle nous répond 1 sur 3 ! Aïe ! Pauv' toutoune ! On a apris ça avant hier et on va ce soir lui faire sa première piqûre.

On s’inquiète beaucoup car ses reins, même s'ils vont mieux maintenant, ont été attaqués par cette saloperie. En même temps, notre toutoune est jeune et forte ! Ca fait 2 mois qu'elle se bat avec 40° de fièvre, une polyarthrite aux lombaires et une insuffisance reinale. Tout ça sans manger et en ayant perdu 13% de son poids. Et elle est toujours partante pour une petite partie de jeux dans le salon ! Pas très longtemps, on sent bien que ça la fatigue, mais elle est toujours partante !

Je voulais partager cette expérience pour montrer que les symptômes de cette maladie peuvent être difficile à détecter. Pour Gaïa, on est passé par différents diagnostiques : courbatures, piroplasmose, maladie de Lyme, et floue total avant d'en arriver à la leishmaniose. Et je ne crois pas qu'on puisse reprocher quoi que ce soit au vétérinaires de ce côté là, les diagnostiques semblaient justes à chaque fois au moment où ils ont été fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edvin
Admin
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Ven 12 Oct - 14:00

Bonjour Gaia,

Merci pour votre témoignage, j'ai l'impression de lire l'histoire d'Harley (notre toutou) même symptômes et même problème pour diagnostiquer cette maladie (3 mois de recherche).

Harley vient de terminer ses 28 jours d'injections (2/jrs), se repose 2 semaines et on recommencera 12 jours (les protocoles sont différents).
Lui aussi, a eu une faiblesse aux reins mais malgré tout, ils ont bien supporté les injections (test au bout de 5 jrs). C'est juste l'endroit des piqures qui est douloureux.

Je souhaite à Gaia que tout se passe pour le mieux et donnez nous des nouvelles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Ven 19 Oct - 17:25

Bonjour Gaïa.

Au vu de la faiblesse rénale j'aurais peut-être plus tenté une approche par le Milteforan même si en France il n'est pas très apprécié.

Néanmoins il y a plein de chose que tu peux faire pour les aider actuellement. Une nourriture pour chiens ayant un problème rénale, il y en a plein et à tous prix quasiment à partir du moment où l'on quitte les bas prix.
De l'eau en permanence... Bonjour les pipis mais les reins sont un peu soulagés.

Tiens nous au courant pour ta louloute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leishmaniose.forumgratuit.org
Gaïa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2012
Localisation : Alpes-Maritimes

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Sam 20 Oct - 14:21

Bonjour,

Après 1 semaine de traitement, voici des nouvelles...

Première chose, les piqûres tous les soirs... Pas facile facile... C'est ma femme qui les fait tant que je distraie Gaïa à autre chose (je suis incapable de ne pas tourner la tête quand on voit un piqûre à la télé, alors le faire moi même !!). C'est loin d'être une partie de plaisir mais je crois que ça nous perturbe plus nous que notre louloute.

Ensuite, les reins. On a fait une nouvelle analyse de créatinine et urée, et tout est bon ! On remet ça la semaine prochaine. C'est un grand soulagement pour nous parce qu'on appréhendait un peu... On lui donne effectivement des croquette reinale mais elle ne sont pas très bonne. Alors comme ses reins semblent bien aller et qu'il faut qu'elle reprenne du poids, on mélange avec ses croquettes qu'elle adore.

Enfin, pour son état générale, tout va bien !! Même super bien !! Plus la moindre température, l’appétit revient doucement, et ces ganglions ont diminué. Elle ne demande qu'à jouer ou sortir faire un tour et elle est contente quand c'est l'heure des médicaments (faut dire qu'on n'y va pas de main morte avec les récompenses). On va essayer de prendre des photos et vous montrer notre technique un peu atypique pour lui faire prendre son allopurinol.
Le seul symptôme réellement gênant aujourd'hui, c'est la polyarthrite. Comme maintenant elle a la forme, elle ne demande qu'à courir mais si nous ne faisons pas attention (parce que n'est pas elle qui va faire attention) en moins d'1 heure de sortie, elle est toute fracassée. Elle boitte des 4 pattes et semble vraiment avoir mal de partout. On dirait un vieux chien. La dernière fois, il lui a fallut presque 2 jours pour s'en remettre.

Mais globalement, elle va bien et le traitement se passe bien ! On a l'impression d'avoir retrouvé notre chien d'avant l'été. Le véto n'en revenait même pas de son spectaculaire retour à une température normale.

Petite question à Edvin : le petit break pour Harley, c'est à cause de la douleur à l'endroit des injections ? Nous, nous n'en faisons qu'une par jour et ma femme à l'air de se débrouiller plutôt pas mal parce que Gaïa ne montre pas de signe de sensibilité au niveau de la zone des injections.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2012
Localisation : Alpes-Maritimes

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Sam 20 Oct - 14:35

Petite précisions sur la Leishmaniose et son polymorphisme...

Les véto de la clinique où nous allons nous ont expliqué pourquoi, pour eux, le cas de Gaïa est particulièrement atypique (et ils en voient des cas... on est en pleine zone endémique). Alors voici :
  • Période : les symptômes apparaissent généralement 3 mois au moins après la piqûre et les piqûres sont en pleine période de moustiques, c-a-d l'été ! Or, Gaïa a montré les premiers symptômes mi-août.
  • Race : certaines races de chien sont plus sensibles que d'autre. Ce sont celles aux poils très cours et à la peau fine (genre boxer) qui attirent le plus les moustiques.
  • Symptômes reinaux : lorsqu'ils sont présent pour une leishmaniose c'est généralement grave et irréversible. Il est généralement nécessaire d'avoir recours aux corticoïdes. Pour Gaïa, c'est revenu à la normale après 5 jours de perfusion d'antibiotiques.
  • Fièvre : d'après eux, très rare pour la leishmaniose
  • Polyarthrite : n'est généralement pas un symptôme de leishmaniose
  • Autres symptôme : il en existe plein beaucoup plus courants (pellicules dans le poil, rate, etc...) mais elle n'en a manifesté aucun.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edvin
Admin
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 19/07/2012
Localisation : Nîmes

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Sam 20 Oct - 15:13

Bonjour !

Très contente que Gaia aille bien et d'avoir de ses nouvelles.

Oui, sa pause est due à la zone d'injection, qui au bout de 2 semaines est devenue de + en + douloureuse.
2 injections/jour, + 35 kg oblige !! Very Happy
Gaia n'en aillant qu'une, elle n'en souffrira surement pas autant ... et tant mieux !!!

D'habitude, le protocole utilisé par notre vétérinaire est : 20 jours d'injections + 10 de repos + 20 d'injections et comme Harley supportait très bien son traitement, il pensait continuer au moins 10 jours de +.
Rien de grave, on les reprendra jeudi prochain.

Encore une fois, comme Gaia, notre vétérinaire trouve le cas d'Harley atypique, même symptômes qu'elle, avec en plus la découverte d'une hypothyroïdie qui l'a un peu "déstabilisé" dans ses recherches.
Après 3 mois et au vu de résultats peu optimistes, Il avait pensé à une leucémie et nous avait envoyé dans une clinique de Montpellier, avec un(e) vétérinaire spécialisée dans les cancers, c'est elle qui lui a fait le test de la leishmaniose, mais juste parce qu'elle procédait par élimination ....
Elle aussi, avait été surprise par ce verdict, car Harley n'avait pas les symptômes connus.

C'est d'ailleurs grâce à Harley et de la complexité de son cas, que récemment, la clinique a décelé rapidement une leishmaniose à un de leur chien.


A très bientôt pour de bonnes nouvelles !!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïa

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2012
Localisation : Alpes-Maritimes

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Sam 20 Oct - 15:21

Je pense que notre veto aura lui aussi appris des choses depuis cet été. Les leishmanioses atypiques seraient elles de moins en moins atypiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Admin
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   Dim 21 Oct - 8:41

Je suis contente que ta louloute aille mieux Smile

Pour Souky ça a été 28 jours de traitement à 1 par jour.

La dernière semaine a été un torture. Pour elle qui avait mal et pour moi qui la piquait, ainsi que pour mon chéri qui tentait de la distraire et de la câliner.
Néanmoins, la vétérinaire nous avait dit que si on ne faisait pas de pause, on lui "infligeait" moins de glucantime. Parce que avec une fenêtre (les 10 jours de pause) il fallait reprendre plus longtemps.
Du coup on a tenu jusqu'au bout.

Je peux vous dire qu'après la dernière piqûres ont été plus que soulager, et on se voyait vraiment pas repartir pour une série.

Quand tu auras fait tes photos, mets les peut-être dans la catégorie "Au jour le jour" afin que les personnes qui cherchent des évolutions puissent lire et voir celle de ta louloute Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leishmaniose.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leishmaniose viscérale : le verdict après 2 mois de lutte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ostéopathie viscérale ?
» Labrador sable 15 mois, rendu à l'éleveur parce qu'il a détruit le jardin (30-34)
» Cataracte chez le poulain de 8 mois
» Detartrage
» Chiot husky qui teste !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur la leishmaniose :: Bienvenue-
Sauter vers: